RETOURS Accueil                                  LE CUTTING

Cutting (apprentissage ici avec Okie) Sur vache mécanique              Cutting sur bétail (Tassa Lil Dream)

Vous aurez compris en lisant la page consacrée aux traditions calédonienne et à l'élevage que le cutting ne pouvait qu'avoir une franche renommée chez nous...

De fait, il s'agit bien là d'une discipline reine dans nos contrées. Quelques problèmes se posent malgré tout car beaucoup de gens ne peuvent s'offrir le luxe d'un matériel en double uniquement pour participer aux trop rares concours organisés. Quand à se mesurer à des chevaux de sport rôdés aux techniques de la discipline avec des chevaux de travail rôdés à l'efficacité mais pas forcément à ces mêmes techniques, il y a un monde. Je pense notamment à nos stockmen (qui ont leur propre matériel de travail), qui aimeraient j'en suis sûre partager cette discipline, voire se mesurer aux "cowboys"... Le bas blesse à plusieurs niveaux : Il est effectivement indispensable de toujours penser à élever le niveau western calédonien. Parallèlement, il est également indispensable de faire des émules pour grossir les rangs et justement y parvenir.... Il est question d'ouvrir des classes spéciales et adaptées à ce problème avec des règlements plus souples pour ces catégories, j'y reviendrais donc plus tard, lorsque cela sera mis en place...

   

Tassa Lil Dream                                               Basic Instinct                                   Peaches'N Oack  

En attendant, comme en Reining, la cavalerie est fiable et de qualité. La majorité des lignées sur le Territoire sont issues de chevaux renommés de Cutting tels que Poco Bueno, Bert, Smart Little Lena, Colonel Freckles, Docs Spinifex, Dell Mingo, Docs Quixote...........      

Basic Instinct                                                Peppy Niner                         Basic Instinct

Le second problème est lié aux possibilités d'entraînement sur bétail et même sur vache mécanique. Le bétail ne manque pas mais les installations quant à elles sont insuffisantes dans le sens où il ne s'agit que d'installations particulières. Dans l'immédiat, un seul professionnel est dans la possibilités d'offrir l'environnement nécessaire. Pour le reste, il faut se débrouiller entre amis, ce qui n'est pas toujours facile sans encadrement.

          

D Bar Sassy Lena et  ;;;                                                                                       Peaches'N Oack

Mais comme dans les autres disciplines, de gros efforts ont été réalisés là aussi : Le choix du bétail est devenu sélectif, les clinics se succèdent à raison d'au moins deux par an par de grands professionnels et l'importation de chevaux dressés a également contribué à élever le niveau.  

   

Tassa Wind Shime

Côté technique, nous avons la chance de bénéficier des conseils des meilleurs. Quelques détails sur Le Cutting : Epreuve de tri de bétail chronomètrée sur 2mn30 : (en 2 manches de 2,30mn)
Le cutter est aidé par 4 helps : 2 corners qui maintiennent le troupeau en place et 2 rabatteurs qui rabattent le veau au travail ou le font bouger sur sa ligne de cut.
Dans ce temps imparti, il ne peut pas sortir plus de 3 vache (l'une après l'autre s'entend)
Il est jugé par 5 juges dont on ne retiendra que les scores moyens.
Il part avec un total de 220 points dont on enlève (plus souvent) ou ajoute d'autres points.
Au départ, le cavalier tient ses rênes pour trier son veau et lorsqu'il l'a choisit et sorti du troupeau, il rend les rênes en totalité et prend sa corne de selle, le cheval commence alors à cutter.
Une bonne cut consiste à pouvoir garder la vache sur le centre et qu'elle aille de droite à gauche, c'est l'action de "cutter".
Le cheval ne doit ni être en avance, ni en retard sur la vache et la vache ne doit pas rejoindre le troupeau. Voila en gros en quoi cela consiste : émotions garanties !!!
Pour le matériel, et bien c'est selle de Cutting (grand pommeau pour s'aggriper et siège plat. Mors à branches généralement assez ordinaire puisque de toutes manières on ne s'en sert qu'à l'entraînement ou pour séparer le bétail car pendant les go-rounds : Pas de rêne !!!
Chapeau jean chemise, éperons et chaps ; pour le dada : Supers protections pour les jambes.
 La proximité de l'Australie fait aussi que nous pouvons nous y déplacer, les normes sanitaires en revanche nous interdisent d'y déplacer nos chevaux pour de courtes durées. Qu'à cela ne tienne, certains d'entre nous ont des chevaux en Australie et c'est ainsi que l'une de nos cavalières est allée participer aux futuritys de Cutting de Tamworth l'an dernier (2004). Elle a ouvert la voix à d'autres personnes et je pense que d'ici peu, plusieurs suivront ce chemin. 

Quelques photos du Futurity de Tamworth (Australie) 2004 :

Odette et Stylish Dream        Franck Green et Erin Crackle                          Monsieur Ian Francis

Ian Francis et One Hellofa Spin ("Zoe"            Todd Grahamm et Doc's Applause                 Ian et Zoe

Reste un conseil important (si, si, c'est un grand monsieur qui nous l'a apprit !) : Assouplissez vos chevaux de Cutting comme l'est un cheval de Reining, la différence sera considérable !!!!!!

Ici, une photo superbe de Ian et Zoe au futurity 2003 :

 http://www.ncha.com.au/Onehel%7E1.jpg  (issue du site NCHA Australie : www.ncha.com.au

Et enfin, voici un lien pour voir une belle photo de Ian et Zoe au Derby 2004 :

http://www.qhorses.com.au/augpics/ohos.jpg (Issue du site de Ian Francis : http://www.qhorses.com.au/ian_francis.htm

Toutes les photographies présentées sur ce site sont protégées par un copyright ("NathaerCopyright"), il vous sera cependant possible de contacter le webmaster pour demander un usage personnel et non lucratif de ces photographies.                                                                                          (Contact Email)