Retours Acceuil             

 

NOUVELLE CALEDONIE

 

 

Terre d'élevage

Dès le début de la colonisation, il s'est avéré indispensable d'élever du bétail pour nourrir les hommes car le pays était dépourvu de grands mammifères. Il y avait donc des hommes, des chevaux, du bétail et des plaines immenses sur la côte Ouest ... 

Les premiers chevaux sont arrivés en Calédonie en 1845 et très vite, les hommes s'en sont servi pour rassembler les troupeaux. Au fil du temps, ils ont perfectionné leurs techniques en s'inspirant des stockmen australiens et sont devenus de vrais stockmen calédoniens. Suite aux divers évènements ayant accompagné la vie du Territoire, les éleveurs se sont presque tous retrouvés sur la côte Ouest de l'île, composée de grandes plaines et "savanes à niaoulis", où la configuration terrestre et climatique se prête à merveille à l'élevage du bétail. A temps perdu, et étant donné le peu de loisirs qu'ils avaient en brousse,  ils se sont mis à organiser des rodéos et jeux équestres comme le barrel race et le bull dogging. Ces rendez vous devinrent avec le temps des rendez vous immanquables pour le divertissement des uns, et la fierté des autres. Puis ces fêtes se sont transformées en traditions puis en foires commerciales agricoles, devenues à leurs tours traditionnelles et incontournables de toutes les ethnies et population  locales.

                 

Rodéo                                           Rodéo                                                                      Rodéo sur taureau

         

Clown de Rodéo                                                Bull Dogging                                                  Rodéo

Dans les années 80, ce sont justement quelques uns des éleveurs qui sont allés chercher en Australie et aux Etats Unis un nouveau style de vie, de nouvelles techniques pour améliorer leur quotidien, celui de leurs chevaux et des méthodes plus techniques encore pour travailler leur bétail. Ils ont commencé par importer de bons étalons Quarter Horses dont les sangs ont été largement disséminés parmi les juments locales et parallèlement, ils importèrent aussi de bons taureaux, des lots de jeunes bétail de races diverses et de bonne qualité. (Limousins, Charolais, Santa Gertrudis, Hereford, Bramahn...).

                   

Taureau Brahman                              Taureau Brahman                                Taureau Hereford

Limousin                    Limousin               Taureau Charolais                    Charolaise       Taureau Santa Gertrudis     

Mais c'est au cours des dix dernières années que le Western a commencé à vraiment se répandre comme méthode de travail et comme disciplines équestres et sportives à part entière. L'élevage du quarter horse s'est très nettement amélioré au point d'être jugé par les juges officiels de l'"AQHA" comme (entre autre), une jumenterie de haute qualité. Plusieurs associations calédoniennes ( UPRA : Améliorations des races équines, ACEW Association Calédonienne d'Equitation Western, DCL : Dumbéa Cheval Loisir...) font tout leur possible pour aller en ce sens, quelques particuliers, et les éleveurs ont fait énormément pour ce résultat, et chacun des autres d'y poser aussi sa petite contribution. Ce sont aussi des clinics organisés au moins deux fois par an avec des champions du monde ou d'Australie pour nous faire avancer, des entraîneurs locaux qui partent régulièrement aux US pour se recycler et à leur retours nous rendre leur savoir... Ce sont encore des démarches de particuliers qui se sont organisés pour aller se présenter et et participer aux futuritys d'Australie, sous la houlette d'un des  meilleurs entraîneurs/riders (par ailleurs probablement LE meilleur) du continent austral.  Beaucoup de chemin reste à faire car la population étant limitée, il faut beaucoup de conviction et de courage pour continuer l'élevage de nos chevaux et notre travail. La plupart des riders sont souvent éleveurs de chevaux et/ou de bétail et le fonctionnement tend à se faire en circuit fermé, c'est pourquoi il faut nous montrer, vanter nos disciplines, nos chevaux, nos efforts dégagés pour faire de la qualité. Le but est nous s'agrandir, et pourquoi pas, de nous exporter.

Photos de quelques juments :

 

TassaWindShime(Tassa Léna/SmartLittleLéna)/    AcresFlight(AcresDestiny/BobAcreDoc)/DownTownGirl (ProudToBeAnOkie/DocsOkieQuixote)

 

ReggaeIsCool(DuallyCool/DualPep)/OkieDellMingo(ProudToBeAnOkie/SonOfOkie)/DBarSassyLena(TassaLena/SmartLittleLena)/BostonMaid(BostonBoz) 

Photos de quelques Poulains et pouliches locaux :

 

StyleOfADream(WinderadeenTopStyle/LittlePeppyDoc) FrecklesL.Destiny(AcresDestiny/BobAcreDoc//Dam:TassaWindShime)/SCR(HardRock/OaksLynx)

Photos de quelques Etalons Locaux :

OaksLynx(Doc'sSpinifex/Doc'sOak)/LighteningJack(KingsPhillip/PeppySanBadger)SunOfOkie(ProudToBeAnOkie/DocsOkieQuixote)

De mon point de vue, le travail déjà abattu a bien porté ses fruits, notamment en terme d'élevage, et nous sommes sur la bonne voie. Les lignées présentes sur le Territoire sont de qualité et le résultat de la production locale ne justifie plus l'importation si ce n'est pour des nouvelles lignées qui ne seraient pas encore présentes sur le Territoire. Le problème à ce niveau résulte aussi du fait qu'il nous est encore impossible, à l'heure actuelle d'importer des embryons congelés pour pouvoir faire des transferts, ce qui aurait grandement faciliter les démarches passées et leurs coûts... En revanche, cette année, il devient possible d'importer des paillettes d'inséminations de quelques chevaux australiens. 

 Pour ce qui est des disciplines (Reining, Trail, Cutting, Working Cow Horse), l'amélioration du niveau, notamment ces 3 dernières années est constante et encourageante, ceci passe par l'amélioration de la cavalerie et la motivation de tous à participer aux clinics et manifestations diverses, mais surtout un entraînement constant et quasi quotidien.  

Toutes les photographies présentées sur ce site sont protégées par un copyright ("NathaerCopyright"), il vous sera cependant possible de contacter le webmaster pour demander un usage personnel et non lucratif de ces photographies. (Contact Email)